Pourquoi lire ?

Grasset 2010

«La lecture n'est pas contre la vie. Elle est la vie, une vie plus sérieuse, moins violente, moins frivole, plus durable, plus orgeuilleuse, moins vaniteuse, avec souvent toutes les faiblesses de l'orgueil, la timidité, le silence, la reculade. Elle maintient, dans l'utilitarisme du monde, du détachement en faveur de la pensée. Lire ne sert à rien. C'est pour cela que c'est une grande chose. Nous lisons parce que ça ne sert à rien.»

files/design/table.jpgfiles/design/extrait-livre.jpgfiles/design/acheter.jpgfiles/design/en-librairie.jpg
files/design/bt-presentation.jpg

Revenir